Numero 01
RETRO VINTAGE | index
ECOLOGIE | index
CENTRE DE RECHERCHE | index
SPORTS | index
DOSSIERS DE L'HISTOIRE | index
HISTOIRE | index
HEROS DE L HUMANITE | index
TERRA ACADEMIE | index
TERRA TEEN'S | index
TERRA PLUS | index
LA CHAINE TV | index
LA CHAINE TV | index

Les nouveaux animaux de compagnie (plus généralement nommés par l'acronyme NAC) sont des animaux de compagnie appartenant à des espèces autres que le chien et le chat. Sont par exemple considérés comme NAC des furets, des lapins, des oiseaux, des rongeurs, des poissons, des reptiles, des amphibiens, des insectes et araignées, voire des porcs, des fennecs ou des singes détenus par l'homme comme animaux d'agrément, dans le but précis d'en faire des animaux de compagnie.

  • Drôle et attachant
  • Espérance de vie : 1 à 3 ans
  • C’est un bon animal de compagnie, mais il est nocturne. Pendant une journée normale, le hamster court l’équivalent de 3 kilomètres. Le hamster syrien est l’espèce de compagnie commune. A traiter avec délicatesse, le hamster est un compagnon plaisant et amical.
  • Taille : 13 à 15 cm (hamster doré)
  • Poids adulte : mâle 35 à 130g, femelle 27 a 150 g
  • Mode de vie : nocturne et solidaire le hamster n’apprécie guère la compagnie d’un autre congénère.
  • Comportement : Confiné dans des cages trop petites, le stress provoqué engendrera des manifestations agressives des hamsters. Les femelles sont plus territoriales et plus agressives. Le hamster est un animal intelligent et aventurier. Attention aux tentatives d’évasion. Il ronge tout, plastique et bois. Il a besoin de jeux et se laissera plus facilement manipuler grâce à un entrainement régulier.
  • Alimentation : Omnivore, ils ont un besoin continu de grignoter. Ils ont besoin de protéines dans leur alimentation pour rester en bonne santé, et nécessitent d’être nourris au jour le jour. Et surtout sur le soir. Ils vont normalement se réveiller à l’heure du repas et se plairont du repas et se plairont à jouer avec vous une fois leur repas terminé.
  • Recommandé : Légumes et fruits granulés de type extrudés, protéine 19%, cellulose 5%, matière grasses 5%. Ils mangent lentement et tranquillement dans leur terrier. Eau fraiche à disposition.
  • Habitat : Les hamsters sont gâtés par les modèles récents de cages, qui leur fournissent des coins pour se blottir, et des tunnels avec suffisamment de coudes à explorer…
  • Type : Grande cage qui leur permet de creuser et courir comme a l’état sauvage. Avec fond en plastique et barreaux métalliques peu espacés.
  • Taille : minimum 80x40x30 cm pour hamster
  • Litière : chanvre, rafle de maïs ou papier journal. Pour le nid : papier toilette ou essuie-tout non parfumés. L hamster adore les déchirer !. Temperature 21 0 25 °CTempérature constante : 21 a 25°c

L'expression « nouveaux animaux de compagnie » a été créée en 1984 par un vétérinaire lyonnais, Michel Bellangeon, lors d'une conférence prononcée à l'École nationale vétérinaire de Lyon. Il avait été surpris de voir le nombre de consultations consacrées à ces « NAC », animaux de compagnie autres que chiens et chats, reflet de l'engouement du public pour cette nouvelle population animale. Il fondera par la suite, en 1988, le Groupe d'étude des nouveaux animaux de compagnie (GENAC).


Cette expression pouvait prêter à confusion puisque ce qui était véritablement nouveau, c'était uniquement leur médicalisation et les soins médicaux et chirurgicaux que la profession vétérinaire pouvait leur apporter.


Leur détention est soumise à des dispositions légales très variables selon le pays et l'espèce.


Ainsi ces animaux ne sont pas partout considérés comme des animaux domestiques. Leur possession doit donc respecter certaines règles qui diffèrent selon les pays et les conventions internationales.


La loi française reconnaît peu de NAC comme étant des animaux domestiques. Si ce n'est pas le cas, c'est l'arrêté du 10 août 2004 qui dicte si leur détention est totalement libre, ou s'il convient d'obtenir un certificat de capacité pour l'entretien d'animaux d'espèces non domestiques et une autorisation préfectorale pour leur détention et leur élevage, à moins que ceux-ci ne soient réservés aux spécialistes ou interdits par les conventions internationales.


Les NAC regroupent un très grand nombre d'espèces qui peuvent être des espèces exotiques et rares, des espèces déjà domestiquées et réaffectées comme animal de compagnie tel les furets, les rats ou les lapins, des espèces comme les serpents ou les araignées ou des espèces insolites appartenant à des groupes déjà connus comme les chinchillas chez les rongeurs.


Les NAC peuvent être des animaux capturés dans la nature, des individus issus d'élevages spécialisés ou encore des animaux domestiques détournés de leur emploi traditionnellement utilitaire, comme le lapin de clapier élevé à des fins alimentaires, le rat ou le poisson zèbre de laboratoire. Ainsi le GloFish, premier animal génétiquement modifié vendu comme animal de compagnie.


On y trouve principalement :


des mammifères :

rongeurs : souris, chinchilla, cochon d'Inde, rat, hamster, octodon, écureuil de Corée, gerbille, chien de prairie…

carnivores : furets, fennecs, hermines, moufettes, visons…

divers : lapins, cochons, primates…

des reptiles :

serpents : boas, pythons…

tortues : la tortue de Floride…

lézards : iguanes, geckos, caméléons…

des arthropodes : scorpions, araignées, myriapodes…

des insectes : phasmes, phylliidae…

des crustacés : bernard l'ermite, crevette naine…

des amphibiens : grenouilles rieuses, dendrobates, axolotls…

des oiseaux : Psittacidae (perruches, perroquets), passereaux (diamant mandarin, canaris), mainates, toucans…

des poissons : poisson rouge, carpe koï, combattant, guppy, scalaire, discus, corydoras, killie, loche, voire des esturgeons ou piranhas…

des mollusques : escargots de Bourgogne, ampullaire, etc.

Certains NAC sont dangereux pour l'homme, avec des risques de morsures, venimeuse ou non, et de griffures, sans compter les risques de transmission de maladie à l’homme (zoonose).


Certains NAC tels les araignées et les serpents peuvent poser des problèmes d'envenimation. D'autres comme les crocodiles et des animaux non venimeux peuvent causer également de graves blessures car leurs morsures peuvent être très sceptiques et délabrantes.


En France, les animaux venimeux doivent être déclarés à la DSV (Direction des Services Vétérinaires) et les propriétaires doivent être titulaires d’un certificat de capacité spécifique. Parmi les NAC venimeux, les plus dangereux sont les serpents venimeux exotiques. Les accidents restent peu fréquents mais leur nombre augmente régulièrement. En France on recensait un à deux cas annuels d'envenimation dus à des serpents exotiques au début des années 1980, et 12 cas en 1999. En 2000, un médecin du centre antipoison de Marseille constatait que les anti-venins permettant de traiter les patients envenimés n'étaient pas facilement disponibles en France et que le corps médical français n’était pas formé pour prendre en charge des patients envenimés par des animaux exotiques.

  • Vif et affectueux
  • Espérance de vie : 4 à 8 ans
  • Animal docile, sans agressivité, sensible aux attentions prodiguées, très affectueux. Mord rarement.
  • Taille : 50 cm
  • Poids adulte : en moyenne mâle 1100 grammes – Femelle 900 grammes.
  • Mode de vie : Diurne, de préférence élevé par paire.
  • Comportement : C’est un grand bavard intéressant, énergique, qui communique avec son maître et montre son affection. Même s’il apprécie votre présence, il préfère partager sa vie avec un autre cochon d’inde. Il est intelligent et joueur mais sensible et fragile.
  • Alimentation : Le cobaye est un rongeur herbivore à croissance dentaire constante. Il nécessite d’être nourri deux fois par jour, tous les jours (le matin et le soir).
  • Régime alimentaire : Du foin à volonté, type fléole des près, foins peu chargés en calcium, car le cochon d’inde est sujet à la formation d’oxalates de calcium puis de calcul rénaux, son alimentation est donc à surveiller et à équilibrer, des légumes verts variés peuvent être ajoutés. L’alimentation nécessite un apport régulier de vitamine C, vitamine vitale qu’il ne peut synthétiser.
  • Recommandé : granulés de type extrudés, testés et approuvés par les vétérinaires (gage que la vitamine C est stabilisée), protéines 16 %, cellulose 15%, matières grasses 4%, calcium 0.8%, vitamine c 800 mg/kg, on peut également en donner avec l’apport de certains végétaux frais type poivron, épinards, tomates, en proportions réduites. Eau fraiche en permanence, renouvelée régulièrement.
  • Habitat : Il a besoin d’une cage vraiment grande ou d’un clapier à l’extérieur, les deux avec enclos, pour jouer et courir. Il faut lui permettre de faire de l’exercice plusieurs fois par jour. Pièce sécurisée pas d’objets dangereux ou à ronger. Température entre 18 et 24°, taille 100x40x50 cm. Litière : naturelle, cellulose ou végétale, sans copeaux.

  

Quel rongeur (ou lagomorphe) vous convient le mieux ? Quels son leurs modes de vie, leur alimentation ? Chaque animal est différent et a droit à des égards et des soins appropriés ainsi qu’à un engagement de votre part.